Depuis mi-novembre, le magasin GO Sport de Nîmes accueille Andy, un jeune homme de 21 ans, atteint d’une déficience intellectuelle. Rencontre avec un vendeur comme les autres.

Suivi par une structure spécialisée, Andy effectue un contrat de mise à disposition de 2 mois dans le but de se confronter au milieu ordinaire de travail et à terme, d’être recruté de façon durable en tant que vendeur.

Avant même son arrivée, les futurs collègues d’Andy ont été sensibilisés à son handicap. Cela a permis de lever les freins éventuels sur des aspects d’ordre professionnels, mais aussi comportementaux. D’après Frédéric C., Directeur du magasin, « cette étape était essentielle pour l’équipe. Ce n’était pas forcément de la crainte, mais plus de la curiosité. Ils ont ainsi pu poser toutes les questions qui leur venaient en tête. »

Après un mois et demi de stage au sein du magasin, Andy semble épanoui, et Frédéric se réjouit de son intégration : « il a compris très vite, j’ai été agréablement surpris, on le sent vraiment bien dans ses baskets et ça fait plaisir à voir ! ». Andy fait déjà partie intégrante de l’équipe, maîtrise l’ensemble des tâches quotidiennes qu’on lui confie, et commence déjà à apprendre quelques techniques de vente. Son enthousiasme, son humour et sa bonne humeur communicative lui permettent d’aborder facilement les clients et de réussir parfois des ventes complémentaires. Passionné de handball, Andy n’hésite pas à utiliser ses connaissances en la matière pour conseiller les clients et les coacher dans leur pratique sportive.

Afin de l’accompagner au quotidien, Soraya, vendeuse depuis une dizaine d’année au sein du magasin, s’est portée volontaire pour être sa tutrice. Elle planifie ainsi son activité hebdomadaire et repère avec lui ses difficultés pour l’aider à s’améliorer. « Finalement, on oublie le handicap d’Andy. Tout le monde le considère comme un collègue et on ne fait pas de distinction particulière quand il s’agit de lui donner une tâche à faire ».

Depuis toujours, Andy souhaite faire de la vente. Malgré les nombreuses remarques et découragements qu’il a pu recevoir tout au long de son parcours, il prouve aujourd’hui qu’il est capable d’occuper un poste de vendeur comme les autres.

A l’issue de son stage chez GO Sport, une autre expérience de vendeur l’attend dans une enseigne d’électroménager. Andy aura alors toutes les cartes en main pour choisir sa voie.